Le rachat de crédit pour les professions libérales : les procédures

Tout comme le fonctionnaire, la personne exerçant une profession libérale aussi pourra tirer profit du regroupement de crédit dans le but de réduire la mensualité. Quelques étapes sont à suivre pour obtenir le rachat de crédit : Remplir le formulaire de demande, c’est gratuit.

Ensuite, un conseiller client analyse le dossier suivante cette demande, il rappelle le client après l’analyse pour voir sa situation. L’étape suivante dépend de cela, si c’est faisable, le conseiller envoie une lettre de bienvenue pour le client et ce dernier la retourne par courriel ou courrier. Le client doit compléter obligatoirement au retour les renseignements nécessaires avec les pièces justificatives demandées.

C’est pour avoir plus de crédibilité vis-à-vis du conseiller client. C’est à partir de ces renseignements et l’analyse de la situation du client qui exerce une profession libérale que le conseiller donne une réponse positive deux jours après la réception au plus tard.

Il suggère un financement adéquat à la situation du client et transfère le dossier complet à la banque partenaire. Après que la banque informe son acceptation, le rachat de crédit est enfin confirmé.

L’avantage du rachat de crédit pour les professions libérales

Notons bien que le regroupement de crédit pour les professions libérales est plutôt spécifique par rapport aux autres professions.

Il est recommandé pour la personne qui exerce une profession libérale, de régulariser sa situation, surtout sur le plan fiscal, avant d’entamer la procédure de rachat de crédit.

La profession libérale présente des charges supplémentaires que celle des autres professions et cela demande une bonne gestion et organisation professionnelle. Le rachat de crédit est donc indispensable pour la profession libérale pour mieux équilibrer sa situation financière.

La durée de remboursement a augmenté et la mensualité de remboursement est réduite.